Petit Manuel du parfait réfugier politique – Mana Neyestani

liv-7831-petit-manuel-du-parfait-refugie-politique

Titre : Petit Manuel du parfait réfugier politique.
Auteur : Mana Neyestani.
Année : 2015.
Editeur : Çà et là ; ArteEditions.
Genre : Récit autobiographique.

Nombre de pages : 130.

Public : Adolescent/Adulte.

Quatrième de couverture :

Après Une métamorphose iranienne, dans le quel Mana Neyestani racon-tait son exil d’Iran, ce Petit manuel se situe à Paris, où l’auteur a entrepris en 2012 des démarches pour devenir réfugié politique. Après l’infernal système répressif iranien, Mana Neyestani s’est alors trouvé confronté à un nouvel univers, certes beaucoup moins violent, mais tout aussi kafkaïen : celui de l’administration française. Un ouvrage entre bande dessinée autobiographique, autofiction, reportage et dessin de presse…

Mon Avis :

Mana Neyestani, réfugié iranien en France, a été l’invité de l’assemblée générale d’Amnesty International France et c’est comme ça que j’ai pu le rencontrer et écouter son récit.
C’est à cette occasion également que j’ai pu lire son Petit Manuel du parfait réfugié politique. Cet ouvrage, bande dessinée témoignage affreusement drôle et ironique, est une façon très efficace d’expliquer ce qu’est être réfugié en France (et sans doute aussi pourquoi tant de migrants préfèrent continuer jusqu’en Angleterre…)
Le système kafkaïen de l’administration française, nous, simples citoyens français, le connaissons, rien qu’en changeant de statut à la Sécu, à la CAF, ou en demandant un papier officiel. Les difficultés s’accumulent quand vous faites parties de minorités (comme les personnes trans* par exemple)
Le parcours administratif du réfugié est à cette image. Il n’y a pas de parcours simplifié pour devenir (ou non) réfugié et, pire, ce système encourage plus ou moins les réfugiés à ne pas travailler, entre autre. Pourtant jamais Mana (et son petit personnage) ne se départit de son envie de devenir un citoyen réfugié en France.
Cet ouvrage m’a particulièrement marquée aussi parce que Mana est un auteur/journaliste/illustrateur. Et que donc il travaille. Avec ces institutions bien connues des artistes que sont la Maison des Artistes et l’Agessa. Amis auteurs et artistes qui me lisez, vous qui connaissez les bizarreries administratives de ces deux augustes maisons, imaginez les additionner à un statut de réfugié politique.
Amis réfugiés, ou amis qui connaissez des réfugiés, qui travaillez à aider les réfugiés, ou qu’ils soient en France, lisez ce livre.
Il est drôle, il est cruel et, surtout, il est une explication clair, synthétique et presque parfaite de ce que doit et ne doit pas faire un migrant lorsqu’il arrive en France.

Indispensable.

page-102-e1435075336224

Advertisements
This entry was posted in Bande Dessinée and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s