Rencontre avec… Florence, libraire

C’est samedi, c’est donc thé, gâteaux et rencontre !
Aujourd’hui j’aimerai laisser la parole à Florence, libraire strasbourgeoise de Farfafouilles, lieu de la bande-dessinée d’occasion connu et reconnu !

farfa

rZ@ËiPì±@ËiixelXDimension

 

Je m’appelle Florence, je suis salariée depuis une vingtaine d’année dans une librairie spécialisée de bandes dessinées d’occasion à Strasbourg. J’ai ainsi la possibilité de lire tous types de bandes dessinées, du blockbuster sorti la veille à des titres parus il y a plus de 100 ans ou bien des productions à tirage très restreint. Je suis aussi complètement indépendante dans mes choix de vitrines ou mises en avant de tels ou tels titres vu que je ne suis pas cliente des éditeurs, donc éloignée des contingences liées à l’actualité BD.

[…]

J’ai dévoré tous types de livres dès mon plus jeune âge, j’ai “lu” des Tintin alors que je ne savais pas lire. Ainsi je ne comprenais pas ce que faisaient des Noirs dans une cale qui disaient « Missé, nous on est des bons Noirs, on veut aller voir la Mecque » et pourquoi le capitaine Haddock était donc si énervé contre ce type qui accoste sur le pont du navire et regarde leur dentition et leur musculature. Coke en stock, Hergé, 1958.

Puis j’ai lu, Un capitaine de 15 ans de Verne (1878) dans la Bibliothèque verte. Où l’on voit des Noirs faire commerce d’autres Noirs entre autres. Puis Racines de Haley, à sa sortie en 1978, j’avais 15 ans, (merci la bibliothèque), un travail de recherche bibliographique donnant comme résultat une grande saga familiale qui débute en Afrique (Gambie) par la déportation de l’aïeul de l’auteur en Amérique, et qui nous fait découvrir la condition des Noirs tout au long de cette remontée dans sa généalogie. Bref, dès mon plus jeune âge j’ai donc bien reçu le message: « On est tous égaux, mais certains plus que d’autres ».

Je n’ai pas la fibre militante, je suis énervée par nature par tout ce qui a trait à l’injustice. Mes actions sont la parole et peu d’actes sinon une pétition par ci par là. Ex : la chouette coupe du monde qui a eu lieu en Argentine alors que le sympathique Mr Videla torturait à tour de bras dans la cave d’à côté des stades (1978, j’étais en 3eme et passais des pétitions)

Quand j’étais plus jeune, je croyais que les vieux cons allaient tous mourir, mais pas qu’ils allaient être remplacés par des jeunes cons. Ça m’a pété le moral.

Je crois encore pourtant que le passage d’informations par le biais de tout support, la parole ou le texte ou bien l’image peut aider à toucher du monde et que, peut être, gouttelette après gouttelette quelque chose va se produire. J’ai le pessimisme optimiste. La bande dessinée, comme tout support de création peut communiquer sur les droits de l’homme. Tout dépend des artistes.

Quelques fois, ça se niche là où on ne l’attend pas. Un épisode de Léo Loden (Arleston -“Lanfeust” et Carrère) chez Soleil, à priori très consensuel ou l’on voit en arrière fond un trafic de migrants par des passages par containers via la Bretagne qui ne finit pas en Happy end (vol 20 – Langoustines breizhées).

Ou bien c’est d’un militantisme revendiqué, comme les albums de Reporters sans frontière, ou bien Amnesty International, et du coup, ils ne touchent pas forcément le lecteur lambda qui peut même fuir à la vue du logo pensant qu’on va encore lui faire la leçon et gâcher son plaisir.

Pour rester dans la veine des livres sur le commerce triangulaire, un bon vieux classique, méchamment documenté : Les passagers du vent de Bourgeon, paru chez Glénat en 1979, et qui a connu une suite en 2009 avec La petite fille de bois caïman. Dans un registre plus drôle Ile bourbon 1730 de Trondheim et Appollo, Delcourt, 2007 est un pur régal (corsaires, dodos, nèg’marrons et blonde évaporée).

Advertisements
This entry was posted in Rencontre avec... and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s